.

Quand une situation ou un comportement désagréable survient on peut se sentir frustré, en colère et se dire que c’est la faute de l’autre :

“Il n’avait qu’à ne pas faire ça…” et “il aurait pu faire attention…” “toute façon c’est toujours la même chose avec lui/elle”  “il/elle ne m’écoute pas” etc

.

Imagine trois personnes face à la même situation :

Elles ont envoyé un message à leur partenaire depuis ce matin et il est 19h toujours aucune réponse :

  • La première s’énerve et trouve qu’il ne fait pas attention à elle
  • La deuxième angoisse et s’imagine tous les scénarios possibles
  • La troisième est détendue et se dit qu’il répondra quand il aura le temps

Il n’y a pas une bonne ou mauvaise réaction.

Chaque personne va réagir différemment face à une situation.

.

Est ce que mon/ma partenaire est réellement fautif.ve ?

.

Par exemple : un enfant voit un insecte au sol et se met à crier de peur et s’énerve contre l’insecte.

Est ce que l’insecte est responsable de la peur de l’enfant ?

L’insecte était juste de passage et ne voulait causer de tort à personne.

Un autre enfant dans la même situation peut prendre l’insecte dans les mains par grande curiosité et être fasciné.

Pour certaines personnes cela ne va créer aucun sentiment parce que la situation ne leur pose pas de problème particulier.

.

Etre responsable de nos sentiments ?

.

Nos sentiments nous appartiennent comme notre façon de penser, notre avis sur un sujet ou nos expériences personnelles.

Nous ne vivons pas les mêmes expériences que tout le monde.

Par conséquent, nous n’avons pas les mêmes réactions.

Lorsque l’on prend conscience que nos sentiments nous appartiennent, alors il est plus facile de gérer une situation désagréable.

On peut soit :

  • Calmer nos émotions, trouver ce dont on a besoin vis à vis de soi-même 
  • Communiquer nos sentiments à l’autre en utilisant « je » et non « tu » (qui sous-entend que c’est la faute de l’autre »)

Si on choisit de communiquer nos ressentis alors il est important de :

  • Rester sur des faits sans juger ou accuser l’autre par exemple : « quand tu joues aux jeux vidéos » au lieu de « t’es accro aux jeux vidéos »
  • Trouver un accord qui convienne à chacun (sans exigence)
  • Ne pas prendre personnellement les réactions de l’autre puisque cela lui appartient 

En sachant tout ça, nous pouvons devenir responsables de nos réactions et prendre en main ce que nous souhaitons sans attendre de grands changements de la part de notre partenaire.

Alors notre relation peut évoluer vers plus sérénité 🙂  

.

.

.

Si tu penses que cela peut intéresser une personne de ton entourage, penses à partager l’article et si tu as des questions, j’y répondrais avec plaisir 🙂


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.